Fermer 

 


 

        Pour connaître plus en détails l'histoire de Pennautier

vous pouvez vous connecter sur

www.histoire-de-pennautier.fr 

(rubrique "Lieux Remarquables")




La Préhistoire

Le village est bâti sur un éperon rocheux contre lequel bute le Fresquel qui infléchit son cours en direction de Carcassonne. Mais avant son existence et pendant des milliers d'années, des hommes circulèrent sur son territoire. Leur présence est attestée par un nombre important d'objets préhistoriques recueillis par Messieurs Antoine et Pierre FAGES, sur les terrasses du Fresquel, au lieu dit "Malasang" et à "Rivoire". On y dénombre à coté d'os fossiles, des quantités de silex taillés qui sont les outils qu'utilisèrent les hommes au cours des âges. (Têtes de piques, de flèches, couteaux, grattoirs, etc...)


L'époque Romaine

Pendant l'ocupation romaine (100 ans avant J.C. et 400 ans après) furent édifiés à Paret-Longue, Barrau et autres sites, des "villas" qui étaient, en fait, des complexes agricoles, protégés par une enceinte fortifiée.

 

Origine du Nom du Village

C'est sur ordre de Clovis 1er, roi des Francs et de la Gaule, que le territoire de Pennautier fut attribué à l'un de ses lieutenants et baptisé en 508.

  • Préfixe Pé ou Pech: hauteur
  • Nom: Auter, un vieux guerrier d'où Pech-Auter

Après quelques variantes, le nom s'écrit depuis 1781: PENNAUTIER


La Voie Romaine

Le village était traversé par la voie romaine "Via Strata" qui allait rejoindre à Villesèque une autre route romaine venant de Carcassonne. Elle est appelée aujourd'hui "Chemin des Romains".

 

Le Bourg de Pennautier

Entouré par des fortifications, il avait 4 portes:

  • la porte d'Amont
  • la porte de Castres
  • la porte d'Aval
  • la porte de Villegly

Ces fortifications furent démantelées par le Duc de Montmorency en 1591, probablement parce que le village abritait des Protestants.

Le bourg comprenait deux hameaux:

  • Les Albarels: situé sur l'ancienne Via Strata, formaient avec Moure et Labastide une unité agricole.
  • Labastide-Rougepeyre: qui était une vraie bastide s'ouvrant sur 4 portes, était protégée par des fortifications. En 1790, elle était habitée par 145 personnes.


Le Moyen Age : XIIe-XIIIe siècles

Vers 1180-1230, Pennautier connut les honneurs par la voix de Peire Vidal et Raimon de Miraval. Ces deux fameux troubadours, amis des seigneurs les plus puissants de l'époque (le comte de Toulouse Raimon VI, les comtes de Provence ou les rois d'Aragon), chantèrent Na Loba de Pennautier, Dame Louve. Fille du seigneur Raimon de Pennautier, Orbia, avait été l'épouse du puissant Jordan de Cabaret puis répudiée pour inconduite. Selon une autre hypothèse, la louve aurait été Auda, la fille d'un Loubat de Pennautier. Dans tous les cas, cette dame "belle, courtoise et instruite..." était courtisée par les plus grands seigneurs "tous s'éprenaient d'elle... le comte Raimon-Roger de Foix, Olivier de Saissac, Peire Roger de Mirepoix, Aimeric de Montréal...". Pour Raimon de Miraval elle était Mais d'Amic, Plus qu'amie.

Pog Nautier ou Poh Nautier, ainsi orthographié dans la Chanson de la Croisade des Albigeois, reçut Simon de Montfort qui vint y séjourner après la prise de Minerve en 1210. La ville porta les noms de castrum de Podio Nauterio, 1255; El loc de Puech Nautier, 1414; Pechnaultier, 1589 et Pennautier en 1781.

Pour avoir de plus amples informations sur la ville consulter "Pennautier, si la ville m'était contée"  de Mr Jean Oustry.


Les Vestiges du Passé

L'aqueduc : Une source, prenant son origine à la Clause, était amenée par un petit canal supporté par des arceaux, à une fontaine adossée à la muraille des fortifications.

Le moulin : Il appartenait à l'origine au roi. Il est encore de nos jours relié à "La Machine" par une belle passerelle à arceau.

La manufacture des draps : Fondée en 1696, par Pierre Louis de Reich de Pennautier, elle obtint en 1729 le titre envié de manufacture royale et devint l'une des plus importantes de la région sous la direction de Tarbouriech. On y créa des draps de grande qualité qu'on expédiait surtout au levant. La Manufacture occupait 300 personnes.

A noter que la Salle de la Tour d'aujourd'hui était le magasin de la manufacture d'autrefois et la Tour attenante était le pigeonnier du Château.

L'ancien château : Aujourd'hui détruit, il existait au XIIIe Siècle. Il était probablement situé à l'emplacement de l'église et du bureau de poste.


 

Notice Historique du Château de Pennautier

Site internet du Château de Pennautier

4 Boulevard Pasteur - 11610 - PENNAUTIER - Téléphone : 04 68 25 35 79 - Fax : 04 68 25 80 16 - mairie.pennautier@orange.fr